Mars 2013, des taux de crédit immobilier bas et stables

crédit immobilier mars 2013Les taux de crédits non jamais été si bas en ce début d’année 2013. Depuis fin 2010 les taux moyens de prêts immobiliers n’étaient pas encore descendu sous la barre des 3,25%, alors qu’en ce janvier 2013 il était aux alentours des 3,15%.

Début 2013, des taux au plus bas !

Une baisse historique du taux de crédit, où certains atteignent même 3,13% en février 2013. Une baisse plus prononcée dans l’immobilier ancien ou le taux moyen est actuellement à 3,08%, contre 3,93% l’année précédente à la même époque. Concernant le neuf, les taux de crédit sont aujourd’hui assez stables et restent à un niveau relativement bas, tournant vers les 3,21%.
Malgré cette stabilité, les analystes du marché immobilier ne voient pas une hausse arrivée prochainement. Même si certains taux ont tendance à remonter très légèrement, ceci ne représente pas malgré tout une hausse généralisée et grandissante.
Selon les études réalisées auprès des établissements financiers consultés, 22% d’entre eux ont revu à la hausse leurs taux de crédits immobiliers par rapport au mois dernier de 0,10 points en moyenne. Alors que 19% d’entre eux l’ont baissé de 0,10 points également, et 38% ne l’ont pas touché du tout. Les autres banques restantes quant à elles ont fait varier leurs taux suivant le profil de chaque investissement. Cette analyse montre bien qu’il n’y a aucun mouvement massif vers une baisse, une hausse ou une stabilité quelconque, mais au contraire un paysage assez varié dans l’application des taux.

Quelle sera la tendance des taux de crédit pour 2013 ?

Toutes ces différentes variations n’ont donc aucune incidence actuellement sur les taux moyen de crédit immobilier, qui restent toujours au plus bas. La moyenne des taux accordés par les banques est donc de 3,40% pour une durée de 20 ans et 3,75% pour 25 ans. Dans certaines régions et selon certaines banques, les taux de crédits pour une durée de 15 ans peuvent même descendre sous les 3%, comme c’est le cas pour Strasbourg. Des taux identiques au mois précédent, mais affichant une baisse de 70 à 80 point en les comparant à cette même période de l’année précédente.
La conclusion des analystes est que ces taux de crédit vont rester relativement stables, en amorçant sans doute peu à peu une tendance vers une légère hausse progressive.